Laisser la place à la nouveauté

Share Button

Et si faire de la place à la nouveauté était indispensable pour créer, dans la vie comme dans le business ?

Cet été 2021 est des plus inédits, à mesure que je me prépare à accueillir mon premier enfant. Je redécouvre les bienfaits de l’immobilité et de la frugalité. Je profite de ce moment de calme pour me recentrer sur moi, faire du tri, respirer, dormir, écrire, etc.

Je fais le vide afin d’accueillir la nouvelle vie qui m’attend 🌅

Une célèbre citation du chimiste et philosophe français Antoine Lavoisier résume d’ailleurs assez bien ce que je vis en ce moment. Et ce que je voudrais te transmettre via cet article.

« Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme ».

A. Lavoisier

En chimie, pour qu’un corps change d’état, il lui faut une réaction chimique qui modifie l’ordre des éléments qui le composent. Qui détruise l’ordre d’origine pour qu’un ordre nouveau se crée. Dans l’entrepreneuriat comme dans la vie, pour qu’une création prenne vie, il lui faut l’espace nécessaire pour advenir et devenir. Et donc que ce qui occupe cet espace au préalable disparaisse.

Laisser partir ce que l’on a créé

D’après toi, qu’est-ce qui empêche la plupart des entrepreneur(e)s et créateur(ice)s de grandir et se développer ?

Allez, je t’aide un peu 😉

Selon moi ce n’est ni la paresse, ni le manque de compétence (alors stop les formations onéreuses éligibles au CPF !), de courage, de persévérance ou de volonté. La plupart des entrepreneur(e)s et créateur(ice)s ne parviennent pas à prendre la décision de laisser partir ce qu’ils ont créé. Ce qu’ils ont mis tant de temps à bâtir, patiemment, obstinément, passionnément.

Voici des exemples concrets, vécus par mes client(e)s et moi-même, et que tu as vécu probablement dans ton business.

Il a pu t’arriver de devoir prendre une ou plusieurs de ces décisions :

💣 Mettre fin à ton contrat avec un client régulier avec lequel tu n’étais plus en phase,
💣 Laisser partir un(e) associé(e) ou un(e) collaborateur(rice) avec lequel le dialogue ne passait plus,
💣 Arrêter une activité, un programme, un projet ou une offre qui ne fonctionnait pas,
💣 Abandonner la vision que les autres avaient pour toi et ton business,
💣 Quitter les réseaux sociaux pour ta communication,
💣 Arrêter de proposer des prestations gratuites ou à tarif bas.

Et cette prise de décision t’a peut-être permis de :

🌱 Démarrer une collaboration épanouissante et rémunératrice avec un(e) nouveau(elle) client(e),
🌱 Accueillir la bonne personne au sein de ton équipe,
🌱 Lancer une nouvelle activité à plus haute valeur, plus équilibrée et harmonieuse,
🌱 Affirmer ta propre vision pour ton projet ou ton business,
🌱 Adopter une communication plus efficace et qui te correspond vraiment,
🌱 Vivre réellement de ton activité.

Laisser la place à la nouveauté t’a permis dans chacune de ces situations de faire décoller ton business.

Plus tu résistes, moins tu obtiens de résultats

Pourquoi est-ce donc si difficile pour un(e) entrepreneur(e) ou un(e) créateur(rice) de prendre de telles décisions ?

Parce qu’accepter de laisser partir ce qu’on a créé, c’est accepter d’entrer dans une phase de chaos plus ou moins longue, inconfortable, angoissante, douloureuse. Tu peux avoir l’impression de prendre des risques inconsidérés et de te mettre en danger inutilement. Pire : tu as l’impression de te trahir et de gâcher tout ce que tu as mis tant de temps à construire.

Traverser une telle période de chaos, de transformation et de réagencement demande beaucoup d’indulgence. C’est la clé pour que les choses adviennent d’elles-mêmes sans que la phase frustrante d’entre deux ne s’éternise.

J’aimerais donc terminer cet article par une dernière question :

👉 Qu’est-ce que tu ne parviens pas à laisser partir aujourd’hui pour que ton business et ta vie changent réellement ? 👈

Dis-moi ce que tu en penses ! Et si tout cela te parle, n’attend pas une seconde pour réserver un Café Virtuel avec moi 🙂

Signé : Axelle

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *