J’espère que les ponts de Mai te permettent de recharger tes batteries et que tu profites dignement du retour des beaux jours. 🌸 Comment te portes-tu ces jours-ci ? Et ton business ? Plutôt 🌞, ⛅ ou ⛈️ ?

Raconte-moi tout, ça m’intéresse vraiment !

Comme la plupart des TPE/PME françaises en ce moment, mon entreprise traverse une période difficile. Je t’en détaille les raisons un peu plus bas. 👇 Ces difficultés passagères me permettent de remettre en question ce qui n’avait plus lieu d’exister dans mon entreprise. Et cela me conduit aujourd’hui à vraiment prendre ma place sur mon marché.

En 7 ans d’entrepreneuriat, j’ai appris que ces périodes de difficulté précèdent toujours des périodes de grande accélération et de réussite.

Il y a donc des jours où je suis très inquiète, où je me laisse complètement aller à la peur et l’auto apitoiement (et oui, ça m’arrive parfois 😁). Et des jours où je choisis d’être courageuse, patiente, digne, déterminée et optimiste. Je vais te dévoiler dans cet article comment je m’y prends concrètement. En espérant, comme d’habitude, que cela t’inspire pour ton propre business. 🤩

Une peur de l’engagement généralisée ?

Depuis plusieurs mois, je constate un phénomène curieux.

Nous nous comportons tou(te)s comme si nous avions peur de nous engager les un(e)s envers les autres.

J’ai senti ce phénomène débuter à l’automne 2022, période à laquelle la Banque Mondiale avait émis l’hypothèse d’une récession économique mondiale en 2023. Cette récession économique n’aura a priori pas lieu d’après des projections plus récentes de la Banque de France. Mais l’inflation continuant d’augmenter, chacun(e) « fait très attention ».

Attention à quoi d’ailleurs ?

Attention à ne pas trop dépenser. Attention à maintenir ses marges. Attention à ne pas prendre trop de risques financiers. Attention à ne pas changer de poste maintenant. Attention à ne pas embaucher maintenant. Attention à ne pas signer avec tel(le) ou tel(le) prestataire maintenant, etc.

Voici comment cette peur de l’engagement se traduit pour une petite entreprise comme la mienne :

🔸 Mes prospects mettent plus longtemps à signer que les années précédentes, voire se désengagent alors que la vente était conclue,
🔸 Mes client(e)s font très attention à leurs dépenses et au temps qu’ils consacrent à leur accompagnement (ce qui est étrange avec du coaching 🤔),
🔸 Je relis à deux fois les conditions de règlement et de remboursement de mes fournisseurs pour protéger ma trésorerie,
🔸 J’ai mis en pause des projets de collaboration et de partenariat d’affaires en attendant d’y voir plus clair.

Dans le monde des affaires, la peur se répand toujours très vite. Et c’est justement là que ça devient intéressant.

Le business : une histoire de confiance

Nous nous retrouvons donc dans une situation tout à fait paradoxale, où pour continuer à faire du business, nous ne nous engageons pas.

Or, sans engagement il ne peut y avoir de business.

Avoir peur de s’engager n’a pour ainsi dire rien à voir avec l’incertitude. Avoir peur de s’engager est avant tout un problème de confiance.

Du côté de ton client, mais aussi du tien. Et le business par intérêt pur n’existant pas (désolée Adam Smith !), nous nous devons de faire affaire avec des êtres tout aussi irrationnels et émotifs que nous : des êtres humains. Plus nous avons peur, plus nous nourrissons la peur de l’autre. Plus nous avons confiance, plus nous nourrissons la confiance de l’autre.

Alors comment retrouver la confiance en toi, en ton business, et la transmettre à tes client(e)s ?

En ce qui me concerne, j’ai travaillé de sur mon « pourquoi » et mon « pour qui » je fais tout ça. En chemin, j’ai réalisé qu’il y avait de vrais trous dans ma stratégie commerciale et marketing, et que pour regagner la confiance de mon client, je dois simplifier et optimiser mon processus de vente.

Concrètement voilà comment j’ai procédé :

1️⃣ J’ai mis à jour ma vision, ma mission, et la problématique client que je résous.
Petite exclu : la problématique principale de mon client, c’est « Comment trouver des clients qui paient mieux ? »

2️⃣ J’ai posé à plat tout ce que j’ai entrepris pour mon marketing et ma communication sur ces sept dernières années.
Je suis tellement partout et que j’avais fini par n’être nulle part. 😅

3️⃣ J’ai réécrit et mis à jour le profil de mon client idéal.
J’ai réalisé au passage qu’il n’est soit pas présent sur les canaux que j’utilise, soit que je ne lui adresse pas les bons messages.

4️⃣ J’ai repris mon parcours d’acquisition client.
Je l’ai simplifié en trois étapes pour être plus claire, plus impactante, et plus efficace.

Le marketing n’étant pas mon métier, je place mon énergie sur les problèmes que j’ai identifiés comme critiques (notamment mon site internet). J’embaucherai sûrement quelqu’un pour m’aider sur le reste plus tard.

Photo de Jezael Melgoza sur Unsplash

Prendre ta place sur ton marché

Au-delà de renouer avec la confiance de mon client, ce que je fais réellement en ce moment, c’est d’accepter de prendre ma place sur mon marché pour mieux servir mon client.

Cela peut paraître tout bonnement hallucinant. Mais la démarche de prendre sa place sur son marché est l’une des plus difficiles pour un(e) entrepreneur(e). C’est même d’ailleurs là-dessus que de nombreux entrepreneur(e)s solo se cassent la figure. Même après plusieurs années d’entrepreneuriat.

Parce que le marché évolue constamment. Parce que les attentes des client(e)s évoluent. Parce que les concurrents s’adaptent plus ou moins vite. Parce qu’obtenir des résultats peut prendre des mois, voire des années. Parce que nous sommes rarement éduqué(e)s en France à faire la différence et nous démarquer.

Prendre sa place sur son marché demande du courage, de l’audace, de la ténacité et de la persévérance. Et c’est la meilleure voie que je connaisse pour faire grandir son business et avoir des client(e)s qui payent mieux. 😉

Tu as peut-être besoin d’un coup de pouce dans ce domaine en ce moment. J’ai aidé plus d’une quarantaine d’entrepreneur(e)s et de dirigeant(e)s à résoudre cette problématique depuis 2016, et je suis prête à t’aider toi aussi.

author image

About Axelle Roi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You Might Also Like...

Photo de Arno Smit sur Unsplash